Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

ÉNERGIE ÉDUCATION et DÉVELOPPEMENT
Un projet terminé qui a associé l’électrification de maisons communes, des formations techniques et pédagogiques, l’animation autour d’activités diversifiées.

Principal financeur = le Conseil Régional Hauts de France

Résumé du projet :

En bas de la page, des nouvelles de Banounou au Burkina Faso

Participation au programme « Acteurs de l’énergie pour l’Afrique » du Conseil régional HDF et mise en œuvre d’actions coordonnées d’électrification de centres collectifs situés à proximité des écoles dans 2 pays d’Afrique de l’Ouest : Burkina Faso et Sénégal. Le projet porté par le GREF rassemble des acteurs de la solidarité internationale et des partenaires français et locaux, des entreprises et des associations,

Initiation et extension du concept de Maison Commune – Maison pour Tous – Centre de ressources dans les quartiers et villages. Organisation d’actions collectives de formations et d’animations diverses autour de ce lieu commun

Les difficultés rencontrées liées aux contextes sécuritaire et géopolitique du Burkina Faso ont retardé le démarrage et l’exécution du projet et n’ont pas permis de suivre en présentiel sur le terrain le déroulement concret des réalisations ce qui a été largement compensé par les contacts à distance nombreux et riches avec les relais. On peut évaluer à environ 25 le nombre de réunions Zoom qui ont pu se tenir entre 2021 et 2023 pour suivre les évolutions

Les acteurs du projet :

  • les associations françaises assurent les liens avec les acteurs locaux
  • l’entreprise « Energies-SB » de la région Hauts de France apporte son expertise dans les choix techniques et d’équipements
  • les acteurs locaux, associations et entreprises, réalisent les actions du projet

Bilan

– Les panneaux solaires ont été installés sur les 3 sites et les dispositifs fonctionnent. La connexion au réseau a été réalisée très récemment au Sénégal.

– Les lampes solaires ont été attribuées aux élèves et contribuent à l’amélioration des résultats et performances souhaités (à Bick Baskouré amélioration de 18 à 94 % de réussite au CEP 2023)

– Les contrats de maintenance négociés et l’entretien pris en charge par les référents techniques formés par NOADA vont permettre la pérennité des matériels

– Les formations confiées aux professionnels locaux (formatrice burkinabé avec 2 sessions commune pour Banounou et Bick Baskouré à Ouagadougou et IEF du Sénégal pour Bargny avec 2 sessions et juin et novembre 2023)

Malgré les problèmes sécuritaires liés à la situation au Burkina (coups d’État, violences et conflit avec la France) le projet a pu aboutir et toutes les actions se réaliser. Ceci se traduit par une grande satisfaction des partenaires. Toutefois il faut regretter que les accords de financement obtenus auprès de la MEL (10 000 €) et de la CAPSO (7500 €) pour la part du programme sur l’hydraulique électrique ont été annulés suite à la décision du MEAE de suspendre l’aide au développement dans les pays du Sahel dont le Burkina Faso ce qui oblige à mobiliser des fonds propres non prévus. 

Un regret, celui de n’avoir pas pu organiser le colloque de Lille regroupant tous les partenaires du projet en raison du manque de financements, il aurait facilité sans aucun doute une meilleure exploitation et mutualisation des actions ce qui aurait constitué une réelle plus-value au projet et aussi un partage avec des associations positionnées sur le même type de thématiques.

FLASH AMITIES BANOUNOU   N°8 

Situation géopolitique

Une forme de stabilité est en place depuis l’arrivée des militaires au pouvoir :

       -un peu moins d’attaques djihadistes

       -retour progressif des déplacés dans leurs villages et provinces d’origine

       -s’en suit l’absence de rejet massif du pouvoir militaire par le peuple, le gouvernement français restant une cible privilégiée

Amitiés Banounou a décidé de continuer son action POUR la population du village… sous d’autres formes puisque, pour le moment, il est hors de question que nous puissions nous y rendre…

Le point des actions

  • Le centre d’éveil Petite Enfance a toujours une cinquantaine d’enfants inscrits qui peuvent bénéficier d’un repas par jour…Les 4 Mamans d’éveil sont toujours les mêmes et sont mensuellement indemnisées…
  • La Maison pour Tous est terminée et bénéficie de l’électricité solaire…grâce à un projet partenarial avec la région Hauts de France et le GREF (Groupements des Educateurs sans Frontières)…Les animateurs ont été formés pour l’entretien par des entreprises locales…
  • Des lampes solaires rechargées dans la journée sont prêtées aux élèves de CM qui les emmènent dans les concessions familiales tous les soirs…
  • Pour participer activement au développement de leur village, 4 villageois ont suivi 2 formations sur la réalisation de projets endogènes…
  • Les jeunes du village sont associés à l’animation de la Maison pour Tous…Il est à noter que, pour le moment, la Maison pour Tous sert de classe la journée pour les enfants déplacés du Nord…Le ministère y a nommé une institutrice…

Ainsi, l’action d’Amitiés Banounou perdure par une prise en charge endogène…C’est notre plus grande satisfaction…

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
%d blogueurs aiment cette page :