Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

GRoupement
des Éducateurs
sans Frontières

24

Pays

44

Projets

120

Départs en 2022

287

Bénévoles

Qui sommes-nous ?

Fondé en 1990, Le Groupement des Éducateurs sans Frontières (GREF) agit en faveur du développement depuis maintenant 30 ans en Europe de l’Est, dans les pays du Sud, Haïti, Nouvelle-Calédonie. Il se mobilise également en France dans des actions variées : Éducation à la Citoyenneté et à la Solidarité Internationale (ECSI) dans les établissements scolaires et les lieux d’accueil des jeunes, alphabétisation, apprentissage du français langue étrangère et langue d’intégration auprès des réfugié.es, migrant.es. 

 

L’association, laïque et attachée au principe de non-substitution, regroupe actuellement près de 200 membres (dont deux tiers sont des femmes), tous.tes bénévoles, réparti.es en 15 délégations régionales. Au départ essentiellement constitué de retraité.es de l’Éducation nationale militant.es de mouvements pédagogiques, le GREF accueille aujourd’hui des professionnel.les d’autres secteurs, retraité.es ou non, pour diversifier ses compétences et professionnaliser son fonctionnement. L’association s’attache également à créer des liens intergénérationnels avec des étudiant.es ou des écoles de formation et à accompagner leurs projets dans le domaine de la solidarité et de la citoyenneté.

Notre histoire

Le GREF (Groupement des Retraités Éducateurs sans Frontières, jusqu’en 2015, GRoupement des Éducateurs sans Frontières, depuis) est né d’une idée portée par un homme, Gabriel Cohn-Bendit (1938-2021) et une petite équipe de fondateurs. Ils ont posé les fondamentaux : la Charte quasiment inchangée depuis la création, et surtout un mode d’intervention et un comportement collectifs qui ont résisté aux épreuves du temps et qui constituent encore aujourd’hui les particularités du GREF, sans doute atypiques dans le paysage actuel du monde des ONG de solidarité internationale. À sa fondation en 1990 le GREF apparaît comme une association originale,  même s’il est un reflet de son temps, en relation avec son contexte politico-social et pédagogique. La fondation du GREF est une traduction de deux grandes préoccupations de la société civile de l’époque : 1. l’activité des associations de solidarité internationale (ASI), en ce qui concerne les relations non gouvernementales entre les peuples de France et des anciennes colonies ;et, 2. en matière d’éducation, les acquis d’innovations pédagogiques telles que les mouvements pédagogiques et les établissements scolaires expérimentaux. 


Le bénévolat était une évidence pour les fondateurs du GREF, réfractaires à la marchandisation croissante, et totalement étrangers aux attraits financiers de l’expatriation officielle ou commerciale. Ce désintéressement n’a jamais été remis en question. 

Les premières réunions et même les premiers déplacements en France et en Afrique ont été entièrement à la charge des participant.es. L’esprit de liberté d’initiative des adhérent.es a permis un foisonnement d’idées de projets et aujourd’hui encore, ce sont les adhérent.es, tous bénévoles, et en grande partie retraité.es de l’Éducation Nationale, qui assurent, eux.elles-mêmes, les montages de projets, la recherche de partenariats et de financements mais aussi décident de la politique de l’association, administrent, gèrent et financent en grande partie le fonctionnement de la structure.s actualisent sans cesse leurs compétences par des formations permanentes, des échanges d’expériences et un travail de capitalisation. 

____________

Lors des Journées Nationales en 2015, afin d’ouvrir l’association aux non retraité.es, l’AG vote la suppression du mot « retraité » du nom de l’association qui devient « Groupement des Éducateurs sans Frontières », le sigle restant GREF. L’objectif est aussi de montrer que l’enthousiasme et l’énergie des greffon.es n’a rien à voir avec leur âge et leur statut. Parti de 12 militants à sa création, le GREF compte environ près de 200 adhèrent.es en juin 2022, dont environ deux tiers de femmes. 

 




Nos équipes en région

L’organisation en 15 régions, plus ou moins calquée sur les régions administratives françaises, favorise une vie associative de proximité. 

  • Engagement à l’international
  • Engagement auprès de publics vulnérables
  • Accompagnement de jeunes
  • Engagement dans des actions d’Éducation à la Citoyenneté et à la Solidarité en France
 

Elles sont également un vecteur de formation et de  connaissances des enjeux de la Solidarité Internationale et une chance de rencontre des autres acteur.rices territoriaux.ales. Elles offrent une possibilité de contribution à l’animation d’évènements locaux (Festival des Solidarités…), de participation  à des formations et surtout d’échanger de façon tout à fait conviviale avec les autres adhérent.es.

En vous promenant sur la carte, vous pourrez trouver les contacts de votre région et la description de plusieurs projets menés localement.

 

La vie associative

L’association organise régulièrement des Journées de rencontres et formations, régionales et interrégionales ou encore des Journées de formation pour les nouveaux.elles adhérent.es. Aussi, chaque année, les membres du GREF se réunissent en Journées Nationales, rencontres à la fois studieuses et festives, qui donnent lieu, outre les Assemblées générales statutaires, à des conférences-débats, ateliers de réflexion et d’échanges, présentation des projets et de leur évolution, constitution de viviers de personnes-ressources, et qui réunissent entre 50 et 60 % de ses membres. Ces journées sont un moment important de la vie de notre association. 

Nos partenaires

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.