GREF – Groupement des Educateurs sans Frontières Partager les savoirs pour un avenir solidaire

Participation du GREF au Salon des Solidarités

La région Ile-de-France et la région Grand-Est ont organisé la participation du GREF au Salon des Solidarités

Le Salon des Solidarités fêtait cette année ses 10 ans tandis que les collectifs Humanis et ASAH, cofondateurs de l’événement, célébraient eux leurs 20 ans. Le GREF présent pour la troisième fois à ce grand rendez-vous des acteurs de la Solidarité Internationale participait depuis juin 2015 auprès de ces deux collectifs et de leurs principaux partenaires au Comité de pilotage.
Au Salon des Solidarités, le GREF a bénéficié, via GREF Grand Est, d’un grand stand qui a permis de rencontrer plus d’une trentaine de partenaires potentiels d’ici et là-bas, institutionnels ou associatifs. Les 28 adhérents qui se sont rendus sur place ont animé des sessions de jeu avec « Le parcours de la combattante », création de la Délégation Régionale de Bretagne, en collaboration intergénérationnelle avec des étudiants de Télécom Bretagne. et Vincent Delègue, au nom du GREF, a fait une présentation : « Education en Afrique Subsaharienne 2016. Quels chantiers ? »
Ce fut également l’occasion de suivre la prise de parole de monsieur André Vallini, secrétaire d’état chargé du Développement et de la Francophonie, qui a particulièrement insisté sur le rôle central de l’éducation dans les actions de Solidarité Internationale.L’intervention de monsieur Christos Stylianides, commissaire européen, a marqué l’envoi officiel de la délégation française au sommet World Humanitarian Summit.
Le premier Sommet humanitaire mondial réunit à Istanbul les 23 et 24 mai 2016, gouvernements, organisations humanitaires, personnes touchées par les crises humanitaires et nouveaux partenaires, y compris le secteur privé, pour proposer des solutions aux défis les plus pressants et définir un programme pour l’action humanitaire dans le futur.

Le sommet mondial de l’humanitaire marque l’aboutissement d’un processus de consultation mondial. L’objectif de ce sommet est d’identifier des solutions de remodelage du système humanitaire de sorte que ce dernier puisse répondre efficacement aux besoins humanitaires croissants, au travers de partenariats plus étroits et d’un principe de base renforcé. En tant que premier bailleur de fonds mondial, l’Union européenne estime qu’il est de sa responsabilité de saisir toute opportunité qui vise à rendre l’aide humanitaire plus efficace et le travail humanitaire moins dangereux.

Bien d’autres interventions stimulantes ont été offertes aux visiteurs et rendez-vous est pris dans deux ans pour la 7ème édition

%d blogueurs aiment cette page :