GREF - Groupement des Educateurs sans Frontières


Partager les savoirs pour un avenir solidaire

Catégorie : Présentation

GTC Alphabétisation bilingue – Présentation

Le GTC alphabétisation bilingue

Une méthode pour le bilinguisme
Le bilinguisme et le multilinguisme sont aujourd’hui incontournables pour nos missions d’alphabétisation dans les classes primaires. Dans tous les pays du Sahel, en particulier, l’alphabétisation bilingue s’impose avec parfois des mises en place différentes. Nous avons choisi la méthode la plus souvent adoptée et qui nous apparaît comme la plus efficace.
Cette méthode prend en compte les avancées des neurosciences en acquisition de la lecture et de l’écriture.
– Apprentissage de la lecture et de l’écriture en Langue nationale avec sensibilisation à l’oral en français (dialogues, chansons, jeux) durant le premier trimestre (voir la progression pédagogique en pièce jointe pour l’unité 1).
– Ensuite, au second trimestre, mise en place du français en langue 2. le programme en langue nationale restant langue 1.Alphabétisation fonctionnelle
Un projet de développement local ne va pas sans un programme d’alphabétisation pour les hommes et les femmes qui en sont les acteurs. Dans ce compte rendu d’expérience dans un village béninois, on trouvera une démarche de travail co-construite par une équipe composée des maîtres alphabétiseurs locaux, des formateurs techniques locaux et des membres du GREF.
On pourra découvrir dans ce document ce en quoi peut consister l’organisation d’un programme d’alphabétisation fonctionnelle : appui sur l’activité et les conditions matérielles et techniques de sa mise en œuvre, prise en compte des besoins des personnes inscrites à l’alphabétisation, prise en compte des besoins en formation des maîtres alphabétiseurs, suivi et évaluation des formations, élaboration d’un programme autour d’une thématique transversale liée aux activités ( sensibilisation à la protection de l’environnement et conséquences pour la santé).

GTC Enfance vulnérable – Présentation

Le GTC Enfance vulnérable, alternatives éducatives

Recensement des besoins eu égard aux projets, missions ayant un lien avec les champs d’action (RP, CP, Fiche de suivi des missions)
Recherche sur des méthodes et structures éducatives alternatives : Référentiels métiers, Référentiels de formation d’« Éducation à la santé », ateliers de sensibilisation à la responsabilité pour l’intérêt collectif, individuel, groupes de parole…
Réflexion sur la scolarisation et /ou déscolarisation (causes multiples : éloignement des structures, rupture familiale, genre, handicap, exclusion école formelle……..)

GTC Petite enfance – Présentation

Les incontournables d’une préparation raisonnée d’une classe de Maternelle

Matériel et lieux.
Quand l’aménagement d’une classe implique un changement de posture et de façon d’enseigner.
L’organisation de l’espace maternelle devrait être pensée de manière à faciliter la prise en charge des petits, leur permettre des temps de repos, assurer leur sécurité et faciliter le fonctionnement de la maîtresse. Dans chaque classe les affichages doivent être le reflet des apprentissages en cours. Ils doivent être organisés, bien lisibles pour les élèves, et évolutifs au cours de l’année, mais aussi au sein du cycle. Des séances ont permis d’illustrer et de clarifier le propos plus théorique tenu et de montrer une utilisation possible du matériel à disposition.

GTC Sciences – Présentation

Le GTC Sciences, démarche d’investigation

Une des missions des GTC est aussi de conduire une réflexion sur des thèmes spécifiques pour aider à la construction de nos projets, pour asseoir nos pratiques sur le terrain et peut-être, à l’extérieur du GREF, pour apparaître comme référents sur certaines questions.
Ces questions seront déterminées, par nos compétences et nos affinités.
Chantier en perspective :
– les outils pédagogiques, la capitalisation.
– Main à la Pâte
– démarche d’investigation (MAP-DI),
– les écrits en sciences – le cahier d’expériences, sciences et arts…

GTC Histoire du GREF – Présentation

Le GREF a maintenant plus de 25 ans.

Une brochure sur l’histoire de notre association est disponible sous ce lien

Délégation centre – Présentation

La délégation Centre

La délégation « GREF Centre » s’étend sur la région administrative Centre Val de Loire. Les adhérents se répartissent dans 5 départements, notamment dans l’Orléanais, la Touraine et le Berry.Son activité se caractérise par une forte implication dans les instances nationales du GREF et dans de nombreuses actions de formation … au Bénin (déscolarisation des filles), en Nouvelle-Calédonie (enseignement secondaire), au Maroc (enseignement non formel), en Tunisie (enseignement supérieur), au Tchad (accompagnement à la gouvernance pédagogique), pour ne citer que les pays où les missions se succèdent depuis plusieurs années.

La délégation « GREF Centre » s’efforce actuellement de consolider ses partenariats avec les réseaux régionaux de solidarité internationale (Centraider, CIDMAHT, Réseau Afrique 37…) afin de plaidoyer davantage pour l’amélioration des conditions d’éducation dans les pays du Sud.

Plusieurs projets sont aussi en cours pour étendre nos savoir-faire à d’autres territoires (Laos, Cambodge, Madagascar).

Toutes les compétences bénévoles en formation et en éducation pour accroitre encore la professionnalité et la diversité de son équipe, pour relever ces défis, y sont les bienvenues.

Site régional « GREF Centre » : http://grefcentre.fr/

Maj. octobre 2016

Délégation Pays de la Loire – Présentation

La délégation Pays de la Loire

LE GREF EN PAYS DE LA LOIRE

La délégation Pays de la Loire est forte de 57 adhérents, essentiellement concentrés sur la Loire Atlantique, le Maine et Loire, la Vendée, terres de forte tradition associative, et couvre également la Mayenne et la Sarthe.

Autour d’un pôle projets régional dynamique, plusieurs projets éducatifs du GREF ont été initiés dans des pays en développement, sur des thématiques variées (petite enfance, patrimoine, santé, enseignement formel, enfants vulnérables), en réponse à des demandes aussi bien de la société civile que des institutions.
11 adhérents des PdlL sont partis « là-bas » en 2016 (pays concernés : Bénin, Sénégal, Haïti, Maroc, Niger, Comores) pour des missions de formation de formateurs.

Mais en Pays de la Loire, depuis plus de 15 ans, la solidarité internationale s’exprime non seulement « là-bas », mais également « ici ».
Des ateliers d’apprentissage du FLI (français langue d’intégration) pour les migrants adultes récemment arrivés en France ont été créés à Nantes en 2000, à Angers en 2009, puis à Ste Luce sur Loire en 2016. Ils ne désemplissent pas : les 3 cours totalisent près de 500 migrants inscrits, majoritairement des demandeurs d’asile qui n’ont pas accès aux structures officielles d’apprentissage du français tant qu’ils n’ont pas obtenu leur titre de séjour.

Cet engagement sur les projets en France constitue une démarche cohérente de solidarité internationale : la plupart des migrants viennent de pays d’Afrique ou d’Asie centrale très pauvres, à faible niveau d’éducation, gangrenés par la dictature, la guerre civile, l’absence de démocratie… où le GREF a de plus en plus de mal à intervenir, et d’où partent des populations fuyant les persécutions ou la pauvreté.

Ces cours sont un espace de solidarité porteur d’interculturalité, fonctionnant « dans un souci de réciprocité et d’échange » . Pour les migrants c’est l’occasion de progresser dans leur difficile cheminement vers l’intégration, par l’apprentissage non seulement de la langue, mais aussi de codes sociaux et culturels différents des leurs. Pour les bénévoles, qui ne veulent ou ne peuvent participer aux projets « là-bas », c’est un engagement « ici » tout aussi cohérent.

Ces projets en France se consacrent à l’enseignement du Français et à la formation d’intervenants bénévoles. Le GREF s’engage par ailleurs avec les associations partenaires spécialisées dans les démarches d’accès aux droits et au logement au sein de collectifs pour la défense des droits des migrants.

Vous qui partagez les valeurs de la Charte du GREF,
que vous soyez ou non issus du monde de l’éducation,
si vous souhaitez travailler en équipe dans un esprit de respect et de tolérance,
vous avez votre place au GREF Pays de la Loire : contactez-nous !
grefpdll@orange.fr

FR3 Pays de la Loire est venu lors d’une séance travail du GREF avec des migrants.
Un reportage a été réalisé, visible ici.
Lancer la video

Maj. janvier 2017

GTC Développement local – Présentation

Le GTC Développement local

Géopolitique et éducation, Enfance vulnérable, Volontariat, Genre.

 

Lier la question Géopolitique et nos interventions dans une région où les équipes du GREF sont de moins en moins présentes.
 
Que faire ?
Ce groupe de travail est composé des GTC Développement local, Volontariat, Genre, Alternatives éducatives et enfance vulnérable et Géopolitique Amérique Latine et Sahel ; Qu’est-ce que le développement local ? Quels sont les enjeux du DL pour l’Afrique de l’Ouest ? Quels sont les enjeux pour le Gref en matière d’éducation et de formation ?

 
Voir le document
Jeunesses sahéliennes : dynamiques d’exclusion, moyens d’insertion
http://www.afd.fr/webdav/site/afd/shared/Notes%20techniques/15-notes-techniques.pdf

 
RÉSUMÉ. Région marquée par une croissance démographique avoisinant les 3% par an, le Sahel se distingue par la jeunesse de sa population. La caractérisent aussi la montée de l’insécurité, notamment sous l’effet de groupes terroristes installés dans la zone, et le désœuvrement des jeunes, dont une proportion très importante selon les territoires serait hors de l’emploi et de la formation. Dans ce contexte, l’insertion des jeunes, leur contribution à un développement économique et sociale durable, est une priorité de premier ordre pour les gouvernements des pays concernés. Elle est aussi devenue un enjeu de sécurité majeur pour ces Etats et leurs partenaires techniques et financiers, confrontés à l’internationalisation des activités des groupes terroristes transnationaux, qui ont fait du Sahel une de leur région d’implantation, et de la jeunesse un vivier de recrutement.

Cette publication dresse un état des lieux de la recherche sur la situation de la jeunesse au Sahel, ou plutôt « des jeunesses », et explore les réponses opérationnelles développés par les Etats, ainsi que leurs partenaires techniques et financiers, dans une perspective opérationnelle. Elle articule une analyse des dynamiques qui conduisent au sentiment d’exclusion (sociale, économique, professionnelle, politique, religieuse) auquel est confronté une grande partie de la jeunesse contemporaine ; à la recension d’interventions de développement apportant des réponses à ces problématiques. Ce faisant, c’est la définition de la notion « d’insertion de la jeunesse » qui est interrogée, au travers de travaux de recherches, ou d’actions de terrain, reconnaissant son caractère multidimensionnel et la nécessité de réponses intégrées. Les orientations proposées dans une dernière partie pourront contribuer à cette réflexion, et à l’élaboration d’une gamme de projets répondant à l’urgence de la situation du Sahel. Elles appellent à mieux prendre en compte les besoins d’une génération de jeunes, plus éduqués que jamais, qui aspirent à s’émanciper des ordres sociaux et familiaux traditionnels, remettant en question les modes de transmission des savoirs, les choix d’orientation professionnelle ou de résidence, les pratiques religieuses et politiques.
Extrait de réponse à un appel d’offre de la coopération norvégienne. L’objectif principal est d’apporter une réponse efficace en vue d’accroitre l’accès à l’éducaion et de renforcer le maintien et l’achèvement scolaire, tout au long du cycle de l’éducation de base. Il envisage directement l’accompagnement des jeunes exclus, marginalisés et/ou défavorisés des pays concernés, dans l’acquisition des compétences de base utiles à leur insertion dans la vie adulte au moyen d’innovations testées et éprouvées.

 
Si le projet se met en œuvre à l’échelle nationale et locale, une mise en commun de projets et des acteurs, sera assurée au niveau régional (dimension multipays et transnational) en vue
(i) d’optimiser les impacts des différents composantes par une meilleure couverture des besoins
(ii) de renforcer les dynamiques transformationnelles par les échanges et formations entre pairs
(iii) de valoriser, de façon synergique, le capital d’expertise des partenaires
(iv) de permettre la réalisation d’économies d’échelle pour des activités mutualisées ou communes à l’intérieur comme à l’extérieur du pays avec les deux autres pays.

 
Les axes traités par le projet sont :
i) mobilisation des acteurs parents et de la communauté éducative et contrat de performance qualité (structuration des acteurs, planification et plans d’action ou projets d’école..);
ii) formation continue des enseignants et des métiers d’encadrement de l’éducation (instances de gouvernance éducative ; espace de formation inter actifs ; appuis aux Ecoles Normales d’Instituteurs) ;
iii) appuis ciblés et échanges sur des thèmes transversaux (genre et éducation des filles, citoyenneté, vivre ensemble, éducation à la paix, respect et gestion durable de l’environnement).

(Aide &Action Afrique, GREF et d’autres ONG formant consortium).

 

Délégation Nord Pas de Calais – Présentation

Chti GREF

 

Au GREF, le travail en équipe est la clé de la réussite des projets.

Vous voulez nous rejoindre ? Bienvenue au GREF !

Nous avons besoin de vous, jeunes et moins jeunes…

gref.nordpasdecalais@gref.asso.fr

Nos réunions se tiennent à la Fondation de Lille au Pavillon Saint Sauveur 99 rue Saint Sauveur.

Association de solidarité internationale regroupant à l’origine des retraités de l’éducation, le GREF, depuis plus de vingt-cinq ans, agit au service des exclus de l’éducation : en majorité dans les pays qui en expriment le besoin mais aussi en France.

  • Un Pôle Projet Régional a été constitué pour travailler à construire des projets ici et là-bas. Actuellement (2017-2018) nous construisons un projet pour Madagascar et nous envisageons d’examiner un projet en Haïti.

Il s’agit de contribuer au renforcement des capacités des acteurs de l’éducation (enseignants, éducateurs, cadres…) en partenariat avec les institutions et la société civile des pays concernés.

  • Une équipe intervient dans les prisons en appui à la formation des prisonniers en vue de leur réinsertion et de la reconnaissance de leur dignité.
  • Des actions de sensibilisation de publics ici sont organisées dans le cadre de l’ECSI (Education à la Citoyenneté et à la Solidarité Internationale) dans le cadre du Festival des Solidarités, lors de la quinzaine des Droits de l’Enfant, dans l’opération Lecture à Voix Haute du CRDTM…

Les adhérents participent aussi à la vie nationale, dans les instances (au Conseil d’Administration, dans différents groupes nationaux) mais aussi interviennent selon leurs compétences dans des missions à l’étranger : Haïti, Burkina Faso, Madagascar …

forum MGEN Lille

forum MGEN Lille

Le GREF construit des partenariats concrets avec les organisations de solidarité dont les objectifs sont communs ou complémentaires. Des adhérents représentent le GREF dans des réseaux associatifs comme le Réseau Multi Acteurs Lianes Coopération (https://lianescooperation.org/), le réseau RITIMO CRDTM (http://mres-asso.org/spip.php?page=assofiche&asso=CRDTM), Solidarité Laïque.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’administration du GREF – Présentation

L’administrationdu GREF

Organigramme fonctionnel

 

Maj janv. 2018

 

Le conseil d’administration

Il est composé de 16 membres. 15 élus pour 3 ans renouvelables par tiers chaque année et un représentant du Conseil Des Régions.

Liste des membres du CA
(Maj. juin 2017)
Nom/Région Fonction dans le CA
BOIS Michel

Rhone-Alpe / Lyon
Membre
BOUDRIQUE Marie

Champagne-Ardenne
Secrétaire du CA
BRIS Marie

Languedoc-Roussillon
Déléguée du Conseil des régions
CUVELIER Jean-Pierre

Nord Pas de Calais Belgique
Président
DELHAYE Robert
gref-2016-2017-ca-delhayerobert
PACA
Membre
DELRIEU Christian

Aquitaine Poitou Charente
Membre
FARCY Gérard

Nord-Pas de Calais-Belgique
Vice président – Pôle financier
FLEURY Alain

Nouvelle Aquitaine
Membre
GADEAU Josette
gref-2016-2017-ca-gadeaujosette
Aquitaine Poitou Charente
Vice présidente – Pôle ressources
GROSSO Jacques

Midi-Pyrénées
Membre
HORNEZ Alain
gref-2016-2017-ca-hornezalain
Nord-Pas de Calais-Belgique
Vice président – Pôle projets
LOGEAT Yvon

Bretagne
Membre
MORELLE Marie Ange
gref-2016-2017-ca-morellemarieange
Bretagne
Membre
RENARD Nicolas

Ile-de-France
Membre
SIMON Daniel

Pays de la Loire
Membre
GREF - GRoupement des Educateurs sans frontières © 2016 Frontier Theme
%d blogueurs aiment cette page :