Le GREF invité à témoigner à l’UNESCO