GREF - Groupement des Educateurs sans Frontières


Partager les savoirs pour un avenir solidaire

Une mission au Maroc par Alain Gournay (novembre 2017)

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

 Le GREF au travers d’un projet multi pays (Maroc, Sénégal, Bénin) a été sollicité afin de travailler sur le thème du renforcement des capacités des acteurs de l’éducation au Maroc et en particulier sur le suivi des élèves issus de l’éducation non formelle (ENF) et intégrés dans l’éducation formelle (EF).

 Au Maroc 963000 jeunes n’ont pas été ou ne sont plus scolarisés. C’est mieux qu’il y a 10 ans (ils étaient 3 000 000) mais la marge de progression est encore importante. C’est pourquoi le Maroc a initié une politique de réintégration et de suivi de ces enfants absents de l’école pour des raisons économiques, sociales (coût du transport, main d’œuvre pour la famille, coût de la scolarité, orphelins en errance …) auxquelles s’ajoutent des causes liés à la tradition (place des filles dans la société par exemple).

Mise en place de moyens facilitant les échanges entre les acteurs de l’Enseignement Non Formel (ENF) et l’Enseignement Formel (EF)

Séminaire de formation des animateurs éducateurs

Des animateurs formateurs enseignent selon un programme officiel de mise à niveau des enfants au sein d’associations en partenariat avec l’état. C’est dans la rue que les animateurs formateurs  recrutent leur public ou au travers d’opérations de type « child to child », un enfant scolarisé allant chercher un enfant non scolarisé.  L’état contribue aux financements des associations partenaires. Ces animateurs formateurs, généralement très engagés dans leur travail, constitués en partie d’étudiants en attente de trouver mieux, représentent des interlocuteurs volatils, que l’on n’est pas certain de retrouver à la prochaine mission, ce qui peut compliquer la collaboration.

Les relations entre l’Enseignement Non Formel (ENF) et l’Enseignement Formel (EF) sont réduites au minimum et l’intervention du GREF a consisté entre autre à contribuer à la mise en place de moyens facilitant les échanges entre les acteurs de l’ENF et l’EF.

Que deviennent les élèves issus de l’ENF et intégrant l’EF ?

Centre de formation professionnelle à Aïn Atiq (banlieu de Témara) qui accueille des élèves issus de l’ENF

C’était le deuxième volet de la mission. Le Maroc est en effet soucieux du suivi de cette population afin de repérer et d’éviter les décrochements avant l’obtention d’une qualification. Des documents d’enquête ont été élaborés permettant l’évaluation du comportement et des progressions dans les disciplines enseignées.

Une majorité des élèves de 15 ans et plus est orientée vers la formation professionnelle ce qui a rendu nécessaire l’adaptation du questionnaire d’enquête précédent.

Ce suivi termine une phase expérimentale dans la province de Témara et devrait s’étendre à d’autres régions du pays.

Un document d’accompagnement de mission (DAM) a été rédigé et peut être consulté sur notre site national.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
GREF - GRoupement des Educateurs sans frontières © 2016 Frontier Theme
%d blogueurs aiment cette page :