GREF - Groupement des Educateurs sans Frontières

Partager les savoirs pour un avenir solidaire

G20 : Appel à Emmanuel Macron pour réduire les inégalités d’accès à l’éducation

Cher-e-s ami-e-s,

Les 7 et 8 juillet prochains aura lieu le sommet du G20 en Allemagne (Hambourg). Mauvaise nouvelle : l’éducation ne figure toujours pas parmi les priorités annoncées du rendez-vous. L’occasion pour le nouveau président de la République française d’imposer et de défendre ce secteur, qu’il s’est engagé à mettre au cœur de ses priorités dans un courrier le 29 mars dernier.

L’éducation dans le monde connaît une profonde crise dont on parle trop peu dans les grandes rencontres internationales. Après le rendez-vous manqué du G7 de Taormina, le G20 doit permettre la prise d’engagements concrets pour répondre aux défis de l’éducation. À la veille du sommet, nous* appelons le président Emmanuel Macron à se mettre « en marche » pour cette cause fondamentale !

« Une priorité » sans moyens… Utopie.

L’éducation dans le monde souffre de plusieurs maux : le manque de financement, l’insuffisance de volonté politique pour pallier les inégalités d’accès et assurer la qualité des systèmes publics d’éducation et les promesses non tenues des gouvernements. « Une priorité » sans moyens… Utopie. L’urgence est d’agir sur tous ces fronts, alors que la pression démographique augmente et que les besoins ne cessent de croître.

Les gouvernements se sont engagés à assurer « l’accès de tou-te-s à une éducation de qualité, sur un pied d’égalité, et à des opportunités d’apprentissage tout au long de la vie », d’ici à 2030 à travers l’objectif de développement durable n°4 (ODD 4).

Pour tenir leur promesse et assurer à tous les enfants, jeunes et adultes du monde, l’accès à une éducation de base de qualité, les gouvernements devront investir 35 milliards d’euros supplémentaires par an selon l’UNESCO. Un déficit qui ne pourra être comblé que si une mobilisation forte voit le jour.

Aujourd’hui, nous demandons au président de la République Emmanuel Macron d’interpeler ses homologues sur l’urgence d’investir dans l’éducation pour tou-te-s, qui est un enjeu majeur pour l’agenda du développement durable. Comment l’éducation peut-elle rester en marge des défis essentiels de notre époque ? L’économie, l’emploi, le changement climatique, les migrations, le maintien de la paix et la prévention des radicalismes… constituent autant de problématiques dont l’éducation est une des clefs, notamment l’éducation des filles et des femmes.

Lire l’intégralité de la tribune.

Merci pour votre soutien.
Hélène FERRER
Coordinatrice
Coalition Éducation

GREF - GRoupement des Educateurs sans frontières © 2016 Frontier Theme

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer