GREF - Groupement des Educateurs sans Frontières

Partager les savoirs pour un avenir solidaire

Conclusion du séminaire de clôture du Projet Multi-Pays 2015-2016

Paris le 9 décembre 2016 CISP RAVEL.

 

J’avais terminé mon propos introductif à ce séminaire en reliant la formule phare du Colloque « Alternatives Educatives » – Partager les savoirs pour un avenir solidaire -, clôturant la phase 1 du Projet Multi Pays au titre de la brochure de l’UNESCO présentant le rapport de suivi sur l’Education : « L’éducation pour les peuples et la planète : Créer des avenir durables pour tous ».

Au moment de conclure provisoirement notre rencontre, je voudrais rapprocher nos travaux des Objectifs de Développement Durable qui nous ont concernés.

Je dis « provisoirement » car d’une part, les discussions et les réflexions vont se poursuivre et donner lieu, je l’espère, à des écrits, et d’autre part, les propositions d’action doivent se concrétiser.
Bien entendu, tout d’abord l’Objectif 1 : Eradiquer la pauvreté.

L’éducation est un puissant moyen de fournir aux enfants et aux jeunes les moyens de son développement et de pouvoir par là même participer au développement de sa communauté, de sa région et de son pays.

Nous sommes évidemment très précisément concernés par l’Objectif 4. L’éducation à laquelle nous tous ici rassemblés contribuons se veut inclusive, de qualité et en lien avec la société civile. Il s’agit aujourd’hui d’ajouter à l’obligation scolaire pour les enfants et les jeunes l’obligation de résultats pour les systèmes éducatifs.

Inclusive, c’est-à-dire qu’elle cherche à rassembler tous les jeunes futurs citoyens dans un processus éducatif adapté :
   o Le développement de la prise en charge des jeunes enfants avant l’école de base.
     C’est une des priorités du GREF
   o La prise en charge des enfants qui n’ont pas fréquenté l’école, qui l’ont abandonnée ou qu’elle a abandonnés.
     C’est une autre priorité du GREF
   o La prise en charge des enfants et jeunes en situation de handicap.
     Un chantier à installer
   o La formation professionnelle, précisément celle qui conduit à l’insertion. Un chantier à réinstaller.
   o L’accueil de toutes les jeunes filles en relation avec l’ODD 5.
     C’est une priorité à expliciter qui traverse tous les projets

De qualité, c’est-à-dire qui fait réussir l’ensemble des enfants et des jeunes dans l’acquisition des savoirs et l’insertion sociale et citoyenne.
En contribuant à la formation des enseignants soit directement soit par un investissement fort dans la formation de formateurs, le GREF entre de plein pied dans la réalisation d’une école de qualité.

La formation tout au long de la vie. L’intervention du GREF dans la formation de formateurs s’inscrit dans cet objectif d’adaptation aux exigences de la vie professionnelle tout au long de la pratique pédagogique.

L’Objectif de Développement Durable 17 présente la nécessité de mobiliser l’ensemble des ressources disponibles dans le cadre de partenariats. Il fait bien entendu mention des partenariats entre Etats et entre Etats et organisations non gouvernementales et entre états et organisations de la société civile. Par ailleurs, la mise en œuvre des projets, comme ce séminaire qui en est une étape, est l’occasion de l’apprentissage du travail « ensemble » et du pilotage collégial.

A tous les niveaux de l’élaboration et de la réalisation des projets, le GREF met en œuvre des partenariats : coproduction et coréalisation des projets, cofinancement. Ces partenariats qui concernent aussi bien les ONG de Solidarité Internationale que les institutions publiques ou les associations locales permettent d’envisager une autonomisation réelle des acteurs locaux et la pérennité des actions engagées. Le GREF se présente ainsi de plus en plus comme un accompagnant des projets locaux conduits par les responsables locaux.

Ce parcours éducatif que nous construisons ensemble demande du temps et je voudrais terminer mon propos sur la maîtrise du temps et l’évocation des différentes temporalités.

Le temps de l’éducation (15 ans pour former un adulte qui correspondent aux 15 ans des OMD et des ODD) n’est pas le temps politique (entre 4 et 7 ans). Le temps des projets (3 ans au mieux) n’est pas le temps des budgets (1 an) qui n’est pas celui des actions particulières (entre 1 et 2 mois).

Les entrelacs de ces différentes temporalités gênent souvent la sérénité des parcours et des projets. Il serait souhaitable que les diverses temporalités s’emboîtent pour que chaque responsable à l’endroit où il se trouve puisse avoir la visibilité indispensable à la poursuite de l’action éducative. Il y va du succès de nos actions et de l’avenir des associations comme le GREF.

Au cours de ce séminaire, la dimension multi-pays a été approfondie. Les convergences ont été explicitées, les divergences expliquées. Loin d’entraîner une uniformisation réductrice, les confrontations ont permis d’envisager une harmonisation respectueuse des différences. La mise en chantier des séminaires thématiques multi pays en a été la plus manifeste expression. Je crois qu’elle met bien en évidence l’adage qui dit que seul on va plus vite mais ensemble on va plus loin. Cette deuxième rencontre des représentants des pays engagés dans le PMP s’est en effet engagée dans une construction collective concrète.

Le séminaire se termine et nous avons tout lieu de nous réjouir de ses résultats très positifs tant pour l’ambiance chaleureuse de travail que pour les avancées qui seront soulignées dans les Actes qui suivront.

Merci aux organisateurs et aux participants. Ces derniers ont répondu aux ambitions que les premiers avaient nourries pour cette rencontre.

Alors comme le poète l’a écrit :
« O temps suspend ton vol et vous heures propices
Suspendez votre cours,
Laissez-nous savourer les rapides délices
Des plus beaux de nos jours »

Goutons à la joie de la réussite mais comme dans l’action éducative le temps suspendu est du temps perdu, reprenons la route de nos territoires pour y mettre en œuvre les projets élaborés ici.

Bon retour et au plaisir de travailler ensemble.

Jean-Pierre CUVELIER
Président du GREF

 
Le compte rendu complet du séminaire figure sur le site du GREF dans partie réservée aux adhérents.

GREF - GRoupement des Educateurs sans frontières © 2016 Frontier Theme

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer