Adresse : 6 rue Truillot - 94 200 Ivry sur Seine
Téléphone : +33 1 75 64 15 09
Courriel : contact@gref.asso.fr
Recherches
 Aide
Par mots clé    Aide

GIF - 53.7 ko
GIF - 65.8 ko
GIF - 66.5 ko
GIF - 43.9 ko
GIF - 66.7 ko
GIF - 75.7 ko
GIF - 68.4 ko
GIF - 62.4 ko
GIF - 70.9 ko
GIF - 74.2 ko
GIF - 44.5 ko
GIF - 80.2 ko
GIF - 69.1 ko
GIF - 54.7 ko


Rapport d’Activités 2013  
Aucun mot clé  

25 août 2013

Rapport d’Activités 2013, validé lors de l’Assemblée Générale de juin 2013 à Port Barcarès

Groupement des Retraités Éducateurs sans Frontières
6, rue Truillot, 94200 IVRY SUR SEINE
Téléphone : 01 75 64 15 09
 
 

Rapport d’activité 2013

 
 

Le masculin est utilisé pour une meilleure lisibilité du texte ; son usage n’est en aucun cas discriminatoire.

 
 

2013 : une année entre continuité et changements

 
 

Le GREF en 2013 : 516 adhérents, 15 régions

Poursuite de la mobilisation autour de 4 orientations stratégiques :

  • le développement de l’activité ici et là-bas ;
  • la poursuite de la réflexion sur les nouveaux enjeux de la Solidarité Internationale ;
  • l’engagement à offrir des interventions de qualité ;
  • l’évolution de la gouvernance de l’association.

Faits marquants en 2013 :

  • au regard des interventions : réactivité face à la situation géopolitique en Afrique de L’Ouest ;
  • au regard de la vie interne : rapprochement avec France Volontaire et préparation des changements de locaux du siège social.


Malgré le nombre des adhérents en très légère baisse (4%) les projets « ici et là-bas » se sont maintenus au même niveau de réalisation.

 
 

Développement de l’activité ici et là-bas

Les projets là-bas

18 pays d’intervention du GREF

Les missions de Solidarité Internationale
Le pôle projet national coordonne l’ensemble des activités nécessaires au montage et à la réalisation des projets avec le soutien des Coordonnateurs Projets, des Responsables Pays, des Groupes Thématiques et des Groupes Projets Régionaux. Malgré les difficultés persistantes liées aux situations géopolitiques complexes dans les pays d’Afrique de l’Ouest, l’activité là-bas est restée quasi-stable :
  • le Projet Multi Pays (P.M.P) s’est poursuivi et a représenté environ la moitié des activités là-bas : projets concernant la qualité de l’éducation au Mali, Maroc, Niger et Sénégal ; (engagement du GREF dans l’opération « Gagner la bataille des 6 mois au Mali » ; organisation d’un stage à Nantes pour la formation d’« encadrants d’École Normale » nigériens et envoi d’un « kit de stage » à Niamey en alphabétisation bilingue) ;
  • les projets en Arménie et Haïti ont représenté une autre partie importante de l’activité là-bas ;
  • les projets se répartissent ensuite sur 12 pays ;
  • les missions exploratoires se sont développées : +33%, ce qui permettrait à terme de s’ouvrir sur d’autres zones géographiques et de diversifier les interventions. Le travail réalisé correspond à la répartition thématique des interventions (cf.graphique page suivante).
 
 
Les projets là-bas en chiffres
Les projets du GREF là-basInvestissement des adhérents
 Nombre de pays d’intervention : 18
 Nombre de Coordonnateurs projets : 43
 Nombre de Porteurs de projets : 9
 Nombre de missions exploratoires : 40
 Nombre de départs en mission : 234
 Nombre de journées consacrées aux missions
 (préparation et suivi compris) : 14 978
 
 
Répartition géographique des interventions en % du nombre d’intervenants

 
 
Arménie Niger
Maroc
 
 

Caractéristiques de l’élaboration et de la mise en œuvre des Projets :

  • la coordination des Responsables Pays a été renforcée par la nomination de 4 Responsables Pays supplémentaires (Bénin, Madagascar, Haïti et Amérique Latine). Ces responsables pays ont permis une meilleure coordination des démarches et des initiatives au sein d’un même pays ainsi qu’un développement des partenariats associatifs et institutionnels sur les territoires d’intervention ;
  • les groupes projets régionaux existants ont continué à se mobiliser pour soutenir les porteurs de projets dans la conception, l’écriture, la recherche de financement et le suivi. 13 projets ont été validés. Le pôle projet national a constaté une amélioration qualitative des projets présentés ; cependant la recherche de financement est de plus en plus difficile ;
  • le Comité de Pilotage National des Projets créé en 2012 a pris toute sa place dans la décision des départs en mission ;
  • le suivi-évaluation du Projet Multi Pays se poursuit et s’est concrétisé, notamment par l’organisation du 4ème Comité stratégique de pilotage du Projet Multi pays à Rabat ;
  • les tuilages, rencontre des équipes d’intervention, reste un élément original et essentiel de la mise en oeuvre des projets ;
  • pour mener à bien ces projets de Solidarité Internationale, le GREF a consolidé ses liens avec ses partenaires traditionnels tels que l’Agence Française de Développement, Solidarité Laïque, France Volontaire ou le Réseau Éducation pour Tous en Afrique. Il a cherché à diversifier ses collaborations avec les partenaires du Sud et est représenté dans 14 collectifs.
Arménie Moldavie

Perspectives :

  • le développement de l’activité là-bas reste toujours une priorité pour 2014 et ce d’autant plus que de grands programmes pluriannuels vont arriver à leur terme (Projet Multi Pays et Programme Collectif pour le Développement de l’Éducation et du dialogue social en Haïti) ;
  • l’amélioration de la capacité d’autofinancement ;
  • la recherche de partenariats nouveaux et une veille permanente sur l’évolution de la situation internationale.


Les projets ici

Ils sont à l’initiative des délégations régionales et sous leur responsabilité.

Éducation au Développement et à la Solidarité Internationale (EADSI)

Dans les régions, les interventions se font auprès de différents publics : écoles, universités, forums...

Atelier Philo dans une école parisienne Réalisation d’un jeu
« Le Parcours de la Combattante »
   
Participation aux collectifs locaux
Midi Pyrénées Coop Dev
Implication dans les événements locaux
Semaine de la Solidarité Internationale

Les Projets en France

Ces projets de solidarité touchent essentiellement des populations migrantes ou à besoins spécifiques, par exemple : les interventions en milieu carcéral réalisées en région Nord Pas de Calais et les ateliers de français pour les migrants en région Pays de la Loire et région Languedoc Roussillon.

 
Les projets du GREF en France
Nombre de journées d’intervention : 1 075
 
En région Pays de la Loire En région Languedoc-Roussillon

Perspectives :

  • amélioration de la communication interrégionale sur les projets ici ;
  • poursuite de l’implication des délégations dans la recherche de projets en France et dans les événements locaux.
 
 

Poursuite de la réflexion sur les nouveaux enjeux de la Solidarité Internationale

A l’échelon régional
Les réunions régionales et interrégionales

  • elles sont l’occasion de partager une culture et des valeurs communes ;
  • elles favorisent la réflexion sur les enjeux de la Solidarité Internationale avec l’apport éventuel d’intervenants extérieurs.
Exemple : en région Ile de France Exemple : en région Midi Pyrénées
Exemple : en région Midi Pyrénées
Exemple : en région Aquitaine Poitou Charente
 
Les réunions régionales
Nombre de journées : 2108
 

A l’échelon national

Organisées sur une semaine à Port Barcarès dans le Languedoc-Roussillon, en collaboration avec l’ensemble des régions, elles ont rassemblé 65% des adhérents. Le thème de réflexion était « Francophonie(s), aide au développement, langue française ». Tables rondes , conférence et ateliers avec des partenaires d’Europe, d’Asie et d’Afrique ont permis un échange autour des différents visages de la francophonie et du développement.
   

Mobiliser autant d’adhérents venant de toutes les régions françaises reste un pari dont la réussite est une preuve renouvelée chaque année du dynamisme de l’association.

 
Les journées nationales du GREF
Nombre de participants (adhérents du GREF) : 335
 

Les tuilages

Les tuilages, rencontres des équipes d’intervention, sont aussi le lieu de débats sur les enjeux de la Solidarité Internationale dans le cadre plus spécifique des projets et des territoires concernés.

Tuilage Arménie Tuilage Casamance

Perspectives :

  • renforcement de la communication, en direction des régions, sur les contextes géopolitiques au regard des projets ;
  • reconduction de la réflexion sur les enjeux de la solidarité internationale lors des Journées Nationales 2014.
 
 

Engagement à offrir des interventions de qualité

La réalisation des projets nécessite la mise en oeuvre de formations continues et le développement de nouvelles compétences, coordonnée par le Domaine des Ressources Humaines et de la Formation.

Niveau national Niveau interrégional (JIR) Niveau régional
 Nombre de formation : 8
 Nombre de journées
 de formation : 205
 Nombre de sessions : 3
 Nombre de journées de
 de formation : 102
 Nombre de journées de
 formation : 323

Les formations nationales :

Un effort a été porté sur les formations continues (+ 14% de journées de formation).
Près de 20% des adhérents ont participé à l’une des formations proposées sur les thèmes suivants :

  • société civile et développement local ;
  • ethnologie et développement ;
  • suivi-évaluation ;
  • animateurs des Journées Interrégionales des nouveaux adhérents (JIR) ;
  • trésoriers régionaux ;
  • correspondants régionaux de la formation ;
  • correspondants Internet ;
  • correspondants régionaux de la communication.


Les Journées Interrégionales de formation des nouveaux adhérents

Elles sont un moment essentiel de l’accueil des nouveaux adhérents pour leur permettre de prendre conscience des enjeux de la Solidarité Internationale dans les projets et de se situer dans l’association.
41 adhérents encadrés par 6 animateurs y ont participé.

Les formations en régions

Elles représentent plus de la moitié des journées de formation suivies par les adhérents et sont en augmentation de 38 % : montage de projets, Français Langue Étrangère, posture de formateurs, informatique/tableau numérique, communication…
Les adhérents s’inscrivent de + en + dans des formations proposées par les réseaux locaux de Solidarité Internationales.
Perspectives :

  • poursuite de la démarche de formation permanente ;
  • repérage et développement des compétences nécessaires dans un projet de Solidarité Internationale ;
  • mise en place de formations à la recherche de financement.
 
 

Amélioration de la gouvernance par l’investissement des adhérents à tous les niveaux

L’investissement des adhérents a été considérable pour assurer l’ensemble des fonctions de l’association.

Au niveau national

Malgré les difficultés liées au déménagement du siège, l’investissement des adhérents au niveau national et particulièrement des bénévoles du secrétariat national s’est maintenu et a assuré la continuité des projets et de la gestion du quotidien de l’association.

Investissement des adhérents au niveau national
 Nombre d’adhérents assurant le secrétariat national :
 (service administratif et financier inclus) :
 Nombre de journées effectuées par le secrétariat national :
 Nombre de journées consacrées aux activités nationales
 (Journées nationales comprises) par l’ensemble des adhérents :
 
12 
783 
 
4167

L’amélioration de la gouvernance ne peut se faire qu’avec la participation de l’ensemble des responsables de l’association : membres du Conseil d’Administration, délégués régionaux, responsables pays, coordonnateurs projets, responsables d’instances opérationnelles :

  • le Conseil des Régions, force de propositions et outil de communication a confirmé son dynamisme et son efficacité pour sa troisième année d’existence. Son action a été guidée par 3 chantiers : harmonisation des finances régionales ; structuration des groupes projets régionaux ; implication des régions dans la préparation des journées nationales ;
  • la Commission de Conciliation a contribué à participer à la veille associative, en organisant une formation à la culture de la médiation, en intervenant à la demande et en proposant des préconisations utiles à la gouvernance ;
  • le Domaine des Relations Extérieures et de la Communication et les correspondants Communication et Internet des régions se sont réunis et ont assuré les fonctions de communication externe et interne ;
    • le site Internet « http://www.gref.asso.fr » a été actualisé et visité 47760 fois soit 24% de plus qu’en 2012. Par contre le blog n’a pas rencontré le succès escompté,

    • Flash Info a augmenté ses diffusions de plus de 34 %: 90 numéros ont ainsi permis une grande réactivité face aux événements associatifs,
  • la Coordination Générale, en se réunissant, a contribué à l’amélioration de la communication interne entre les différentes instances.

Au niveau régional

La diffusion de 6 journaux régionaux permet de partager la vitalité des régions, de multiplier les points de vue et d’exprimer ainsi la diversité de l’association.
 
 
Investissement des adhérents au niveau régional
 Nombre de journées au service de l’association :
 Nombre de journées consacrées aux activités régionales par
 l’ensemble des adhérents :
1343 
 
4665

Ces chiffres ne représentent qu’une partie de l’investissement effectif, les temps de préparation, de documentation, de capitalisation et de travail personnel n’étant pas pris en compte.

Perspectives :

  • rendre plus lisibles en les simplifiant les modes de fonctionnement de l’association ;
  • recentrer les efforts sur la communication ;
  • poursuivre la rénovation du site et oeuvrer en vue d’un système unique de base de données.
 
 

Conclusion

En 2013, le GREF a montré ses capacités de réactivité par rapport à la conjoncture internationale et à la nécessité de faire évoluer ses propres modes de fonctionnement : c’est l’investissement de chaque adhérent à chaque niveau qui a permis de maintenir l’activité.

Pour 2014, il s’agira de poursuivre les engagements de l’association « là-bas » et d’œuvrer ensemble pour construire les nouvelles orientations stratégiques 2015 – 2017.

 
 

Contacts régionaux

 
Région Contact E-mail
Aquitaine-Poitou-Charente gref.aquipoicha@yahoo.fr
Auvergne gref_auvergne@yahoo.fr
Bretagne gref.bretagne1@laposte.net
Centre grefcentre@laposte.net
Champagne-Ardennes- Picardie charpic.gref@laposte.net
Grand Est gref.grandest@orange.fr
Ile de France grefidf@laposte.net
Languedoc - Roussillon greflr2@laposte.net
Midi-Pyrénées secretariat.grefmp@hotmail.com
Nord-Pas de Calais-Belgique gref5962@orange.fr
Normandie gref.normandie@laposte.net
P.A.C.A. gref.paca@laposte.net
Pays de La Loire grefpdll@orange.fr
Rhône-Alpes - Grenoble grefgrenoble@orange.fr
Rhône-Alpes -Lyon gref.lyon@free.fr


Partager cet article :




Haut de page
SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0